Photo: UNHCR

Droit d’asile

Plus de 50 millions de personnes sont en fuite dans le monde, pour échapper aux persécutions, à l’oppression, et à des menaces mettant en danger leur vie ou leur intégrité physique.

Seule une faible minorité d’entre elles rejoint l’Europe. La plupart des réfugié-e-s demeurent ainsi à l’intérieur des frontières de leur propre pays, ou s’enfuient dans un pays voisin. D’où la nécessité, non seulement, d’assurer la protection et la prise en charge des personnes déplacées dans les régions en crise, mais encore, de garantir aux personnes qui fuient jusqu’en Suisse l’accès à une procédure d’asile équitable.

Tout sur le droit d’asile

Dans notre rubrique « droit d’asile », vous trouverez des informations sur la procédure d’asile suisse et la politique d’asile de la Suisse et de l’Europe. Vous trouverez également des éclaircissements sur les conditions de séjours pour les personnes ayant demandé l’asile en Suisse, qui est à distinguer du permis de séjour.

La meilleure protection possible pour les réfugié-e-s

Nous voulons obtenir la meilleure protection possible en Suisse pour les personnes déplacées. En tant qu’organisation faîtière de six œuvres d’entraides suisses reconnues :

nous sommes présents à toutes les étapes décisives de la procédure d’asile. Nous suivons le processus législatif et adoptons publiquement des prises de position sur les questions et les débats autour de l’asile. Ce faisant nous collectons, observons et commentons les changements du droit d’asile et de la pratique en matière d’asile, tant en Suisse, que dans le contexte européen. Notre analyse-pays effectue des recherches sur la situation actuelle dans les principaux pays d’origine, écrit des rapports et fournit des informations pour des cas individuels.

Nous partageons nos connaissances

Nous partageons nos connaissances, dans des séminaires de formation continue ou lors d’autres événements, aux personnes intéressées par le domaine, en particulier pour les professionnel-le-s des bureaux de consultation juridique, des autorités et des tribunaux ainsi que les avocat-e-s. En outre, nous coordonnons l’activité des représentant-e-s des œuvres d’entraide qui participent, en qualité d’observatrices et d’observateurs  indépendants, aux auditions menées pendant la procédure d’asile et nous les formons. L’organisation suisse d’aide aux réfugiés coordonne également les activités de consultation et de représentation juridique mises en place dans le cadre de la phase test qui vise à expérimenter les procédures envisagées par le projet de restructuration du domaine de l’asile.