© Hasan Sarbakhshian/Keystone

Les femmes sur les routes de l’exil

Le premier symposium juridique de l’OSAR 2020 se penche sur les motifs d’exil spécifiques aux femmes ainsi que sur les aspects procéduraux qui en découlent.

La Suisse a signé en décembre 2017 la Convention d’Istanbul sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique. La première présentation se concentrera sur la mise en œuvre de cet instrument contraignant et sur les recommandations qui y sont associées, en particulier la prise en compte de la violence spécifique au genre comme motif d’exil et la sensibilisation à la violence à l’égard des femmes dans les procédures d’asile.

En outre, le symposium se penchera sur le vécu des femmes durant leur fuite et son implication juridique dans les procédures d’asile. La contribution qui suivra la pause analysera la pratique des autorités suisses en matière d’asile à la lumière de la Convention d’Istanbul.

Les ateliers et les discussions de l’après-midi offriront la possibilité d’approfondir des domaines spécifiques en petits groupes. Des connaissances de base sur les motifs d’exil spécifiques aux femmes – la violence (domestique) et les MGF dans divers contextes nationaux – seront apportées et des pistes d’argumentation seront discutées. Dans un autre atelier, les aspects psychologiques et sociaux des entretiens seront abordés. Les ateliers sont chacun proposés deux fois à la suite. Chaque participant-e peut participer à deux ateliers différents. La journée prend fin au terme de l’évaluation, qui a lieu à la fin du deuxième atelier.

Le programme détaillé sera annoncé prochainement.

Vous trouverez ici l'invitation.

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
Lu Ma Me Je Ve Sa Di

Public cible

La formation s’adresse principalement aux praticien-ne-s de l’asile, aux employé-e-s des bureaux de conseil juridique, aux avocat-e-s et aux employé-e-s des autorités et des tribunaux. Elle est toutefois ouverte à toutes les personnes intéressées par le droit d’asile.

Langues

Les présentations se dérouleront en allemand et en français et seront traduites simultanément dans l’autre langue. Les ateliers sont offerts en partie en allemand et en partie en français.