La vraisemblance de la qualité de réfugié dans la procédure d‘asile

La vraisemblance de la qualité de réfugié est un élément central et crucial lors de l’audition sur les motifs de fuite. Cette formation souhaite démontrer de quelle manière (un manque de) vraisemblance peut être généré et expliquer l’importance du travail du ROE dans ce contexte.

Les requérant-e-s d’asile manquent souvent de documents de preuves solides ce qui fait que beaucoup de décisions sont prises sur la base d’appréciations personnelles. Les différents contextes individuels et socioculturels des personnes impliquées dans l’audition peuvent influencer l’appréciation de la vraisemblance.

Différentes perspectives de la thématique seront examinées dans le cadre de la formation continue. Anett Tamm du centre de psychologie de la déposition (Zentrum für Aussagepsychologie) à Berlin partagera son expertise scientifique sur l’attribution de la vraisemblance et montrera comment l’examen de vraisemblance est possible au regard de la psychologie de la déposition.

Seront aussi expliqués comment se déroule l’examen de la vraisemblance pour les requérant-e-s d’asile en Suisse et quelles sont les implications pour le travail des représentant-e-s d’œuvre d’entraide.