Un réfugié afghan assis au Bureau des étrangers et des immigrants étrangers (BAFIA) à Savejbolagh, dans la province d’Alborz au nord-ouest de Téhéran. © UNHCR/Morteza Nikoubazl

Situation actuelle en Iran

Depuis les manifestations populaires de décembre 2017 et le retrait américain de l’accord nucléaire, l’Iran fait à nouveau l’objet de l’attention des médias. Par ailleurs, le nombre de personnes fuyant le pays est resté constant ces dernières années. En 2017, 318 Iraniennes et Iraniens ont déposé une demande d’asile en Suisse. Les personnes qui ont fui l’Afghanistan pour se réfugier en Iran et qui sont à présent contraintes de poursuivre leur exil représentent une part significative du travail des ROE.

Contenus du cours

La formation continue sur l’Iran permet d’acquérir des connaissances sur la situation politique, sociale et des droits humains dans le pays. La situation des Afghanes et Afghans en Iran sera également abordée. Au travers de cas individuels, les participant‑e‑s se pencheront sur les pratiques du SEM et du TAF, sur les différents profils de risque ainsi que sur les questions complémentaires que peuvent poser les ROE lors des auditions.

Méthodes

Vida Amirmokri présentera la situation politique, sociale et des droits humains en Iran, en particulier en ce qui concerne les organisations politiques légales et illégales et la situation des Afghanes et Afghans en Iran. Lucia Della Torre, juriste à l’OSAR, abordera, au travers de cas individuels, la pratique actuelle des autorités suisses et du Tribunal administratif fédéral dans l’examen des demandes d’asile des Iraniennes et Iraniens. Elle présentera en outre la position de l’OSAR en la matière.

Objectifs d’apprentissage

Les participant-e-s sont capables de:

  • décrire et définir les circonstances concrètes de la situation politique et sociale en Iran;
  • décrire les raisons d’exil spécifiques à l’Iran;
  •  décrire la pratique actuelle des autorités ainsi que du Tribunal administratif fédéral dans l’examen des demandes d’asile des requérant-e-s iranien-ne-s et présenter la position de l’OSAR en la matière.
Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
Lu Ma Me Je Ve Sa Di