[Translate to Französich:]

Garantir une protection – vite et dans l'intérêt des réfugié-e-s

La guerre en Ukraine a rĂ©vĂ©lĂ© Ă  quel point la Suisse peut agir rapidement quand la volontĂ© est lĂ . En l’espace de quelques semaines, des dizaines de milliers d’Ukrainen-ne-s se sont vu octroyer une protection sans complication administrative. La ConfĂ©dĂ©ration a crĂ©Ă© en peu de temps les conditions d'une admission rapide, pendant que d'innombrables particuliers prĂ©paraient des chambres, installaient des lits et vidaient des armoires dans leurs appartements et leurs maisons, et que des communes s'organisaient pour que les rĂ©fugiĂ©-e-s arrivent en Suisse dans les meilleures conditions possibles. 

Les autoritĂ©s, les Ĺ“uvres d'entraide et les particuliers collaborent de façon exemplaire. MĂŞme si tout ne se dĂ©roule pas immĂ©diatement sans accroc dans une situation aussi exceptionnelle, la Suisse en a fait beaucoup en très peu de temps pour faciliter l'arrivĂ©e des personnes souvent traumatisĂ©es qui fuient la guerre en Ukraine.  

Le fait de voir tous les acteurs autant disposĂ©s Ă  s’investir Ă©veille beaucoup d’espoir et montre que c’est possible ! Pour l'OSAR, il est donc Ă©vident qu'on doit pouvoir octroyer tout aussi vite une protection aux personnes en quĂŞte de protection dans d'autres situations, quel que soit le pays qu’elles ont fui. Car toutes les personnes vulnĂ©rables se retrouvent dans des conditions comparables ; elles devraient donc aussi avoir les mĂŞmes droits.

Retourner Ă  la page d'accueil: