Le football facilite l’intégration

«Le football unit»: voici le leitmotiv des clubs professionnels suisses du 15 au 23 octobre 2016 dans le cadre de «Together2016». Cette campagne de sensibilisation à la cause des réfugiés unit la Swiss Football League (SFL) et ses clubs professionnels, l’Organisation Suisse d’Aide aux Réfugiés (OSAR), le Secrétariat d’Etat aux Migrations (SEM), ainsi que le Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR).

Du 15 au 23 octobre 2016, la Swiss Football League (SFL) et 9 clubs professionnels suisses placent au centre de leurs préoccupations la formidable capacité d’intégration de leur sport, en mettant sur pied des activités entre les uns et les autres et avec d’autres êtres humains que sont les personnes réfugiées reconnues ou admises à titre provisoire.

Le «Match of Peace», le match de la paix, fait partie intégrante de ce programme destiné à promouvoir l’intégration heureuse des réfugiés, qui, par ailleurs, apportent leur contribution à la société et à l’économie. Les activités englobent aussi le soutien à un projet footballistique dans un camp de réfugiés, tout comme l’intégration de réfugiés dans les structures d’entraînement des clubs ou encore des invitations à assister à des matchs.

Dans de courts clips vidéos, les représentants des clubs, les joueurs et les entraîneurs dépeignent leur façon de voir la force d’intégration que représente le football. Ils y expliquent leur motivation profonde de s’engager pour cette semaine du «football qui unit».

La semaine de projets d’intégration a pour cadre «Together2016» (Ensemble2016), la campagne de sensibilisation à la cause des réfugiés, lancée sous l’égide de la Swiss Football League (SFL) et de ses clubs professionnels, de l’Organisation Suisse d’Aide aux Réfugiés (OSAR), du Secrétariat d’Etat aux Migrations (SEM), ainsi que du Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR). Les activités ont déjà été lancées, avec notamment un tournoi de rue, le «street soccer», qui a eu lieu devant le Palais fédéral, lors de la Journée du réfugié, le 18 juin 2016, avec, notamment, la participation de Stéphane Chapuisat et d’autres représentants du monde de la politique et du sport.

Le football favorise l’intégration au quotidien

L’intégration de toute personne est un défi tributaire de l’engagement et de la bonne volonté des uns et des autres. C’est le cas aussi pour les êtres humains que sont les réfugiés. Structuré en associations et clubs, le football offre un contexte quasi idéal de par l’activité sportive, mais aussi avec la vie d’équipe. Le football unit des êtres de tous horizons – joueurs comme spectateurs –, il s’offre des challenges, il encourage et soigne la camaraderie, il crée la solidarité. Le football professionnel sert d’enseigne et d’exemple au football des sans-grade et des juniors, en permettant aux jeunes et moins jeunes de trouver une identification. Dans les clubs, l’intégration n’est souvent pas vécue comme une charge supplémentaire, car elle est déjà̀ une évidence au quotidien.

La Swiss Football League et ses clubs professionnels entendent consolider le paysage du football helvétique en misant résolument sur les vecteurs d’intégration. Ils en font leur préoccupation de tous les instants. Au delà de ce qui se passe sur les terrains et sur les gradins, l’engagement des footballeurs, des clubs – et des instances comme la Ligue – prouve qu’ils entendent assumer leurs responsabilités vis-à-vis de la société et ils sont convaincus que de telles actions porteront des fruits.

La diversité fait la force

Lors de la saison 2015/16, plus d’un tiers des 597 joueurs des deux ligues professionnelles de Suisse n’étaient pas propriétaires d’un passeport rouge à croix blanche. Ces 222-là provenaient de 52 pays du monde entier. L’équipe nationale de Suisse est, de surcroît, la sélection la plus cosmopolite qu’on puisse imaginer.

«En football, c’est une évidence que la diversité fait la force», affirme Claudius Schäfer, directeur exécutif de la SFL. «Dans les équipes, on vit l’intégration au quotidien, sous toutes ses facettes, et elle se passe de manière tout à fait naturelle. Quand il survient un problème, c’est à l’équipe de trouver une solution pragmatique pour préserver l’esprit d’équipe et sa qualité.»

Informations complémentaires

Factsheet sur les faits et chiffres illustrant parfaitement la force d’intégration que représente le football.

Vous trouverez les clips des clubs participant à la campagne «Together2016» sur le site sfl.ch. Si vous désirez obtenir de plus amples informations sur les activités des clubs de la SFL dans ce contexte, nous nous ferons un plaisir de vous communiquer les adresses et contacts utiles.

Vous trouverez tous les détails de toute la campagne sur le site www.together2016.ch.

Infos diverses

Philippe Guggisberg, communication Swiss Football League, 076 582 22 58,
philippe.guggisberg@sfl.ch

Télécharger le communiqué de presse