2015

Personne ne peut tout faire mais chacun-e peut faire quelque chose
Sur invitation du DFAE, une délégation suisse de l’OSAR a rencontré le Vice-Secrétaire général de l’ONU M. Jan Eliasson le 24 novembre 2015.

Les personnes réfugiées ne doivent pas devenir des boucs émissaires
Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a exprimé sa vive émotion et son indignation après les attentats à Paris et le meurtre d’un si grand nombre d’innocents. Il exhorte par ailleurs à ce que les personnes réfugiées ne deviennent pas des boucs émissaires. Une position et une préoccupation entièrement partagée par l’OSAR.

Pour des standards minimums dans l’accueil des enfants migrants en Suisse
Le mercredi 4 novembre 2015, l’Alliance pour les droits des enfants migrants en Suisse (ADEM) a organisé un colloque afin de définir les besoins et contraintes en vue d’établir des standards minimums dans l’accueil des Mineur-e-s non accompagné-e-s.

La Suisse doit repenser les accords de Dublin
La politique d’asile de la Suisse bafoue les droits des réfugiés et contrevient au principe de solidarité en refoulant des personnes vers des pays comme l’Italie, la Grèce, la Hongrie. Au lieu de favoriser l’intégration des réfugiés de guerre venus de Syrie ou d’Afghanistan, le Secrétariat d’Etat aux migrations accélère les renvois depuis le 24 septembre, traitant prioritairement les cas Dublin.

MER SEND EIS - Une solidarité vécue
Il y a à peine quelques semaines, Isabelle Gautschy et Sibel Bucher ont lancé le projet «Aktion MER SEND EIS» («Action Nous sommes un») afin de montrer, expliquent-elles, que «tous les êtres humains sont égaux, peu importe leur origine».

Prisonnier de la crise de solidarité
Le 10 septembre 2015, l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés a présenté le rapport-pays de la Suisse lors de la Conférence du Conseil Européen pour les Réfugiés et Exilés (CERE) à Bruxelles. Les rapports donnent un aperçu du système d’asile de chaque pays et sont actualisés chaque semestre. Le CERE est une alliance paneuropéenne de 90 ONG engagées pour la promotion et la protection des réfugié-e-s, des requérant-e-s d’asile et des personnes déplacées.

Renvois et accès aux soins
L’Observatoire romand du droit d’asile et des étrangers ODAE a publié la deuxième édition actualisée de son rapport « Renvoi et accès aux soins » rédigé en collaboration avec le Groupe sida Genève.

UNHCR: Tendances de l'asile 2014
Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a publié le 26 mars 2015 un rapport statistique sur les Niveaux et tendances de l’asile 2014 dans les pays industrialisés. Le rapport montre à combien s’élevait le nombre de demandes d’asile durant l’année 2014 dans 44 pays industrialisés en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Les pays d’origine aussi bien que l’évolution des demandes d’asile sont comparables à ceux de l’année passée.

L’art de supporter l’insupportable
Salam, Lamen, Rudy, Rosselle. Un père,une mère, deux enfants de quatre et sept ans. Une famille kurde de Syrie qui a pu fuir en Suisse voici une année et qui attend maintenant la décision du Secrétariat d’État aux Migrations SEM à Wangen près d’Olten. Le père est artiste, la mère avocate. Ils aimeraient retrouver leur autonomie au plus vite.

Crise syrienne : cinq revendications de l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés OSAR
La situation humanitaire en Syrie est dramatique: actuellement, plus de 12 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire. En Syrie, comme dans les pays voisins, la crise s’aggrave. L’Organisation suisse d’aide aux réfugiés OSAR a identifié un potentiel d’action dans divers domaines et soumet au Conseil fédéral les revendications suivantes.

Restructuration du domaine de l’asile: première évaluation de la phase de test
Le rapport sur l’évaluation des dix premiers mois de la phase de test réalisée à Zurich est disponible. Les résultats intermédiaires montrent que les procédures d’asile testées dans ce centre pilote sont traitées et bouclées de manière plus rapide que dans le système standard, comme cela avait été prévu dans les objectifs.

Entre accueil et aide sur place, le dilemme humanitaire
Le nombre de réfugiés et de personnes déplacées internes continue à augmenter dans le monde. La guerre en Syrie explique en partie cette hausse. Alors que des pays voisins comme le Liban ou la Jordanie sont à deux doigts de ne plus pouvoir faire face à la situation, la Suisse s’interroge sur la manière d’intensifier son aide.

Reportage à Onex où une femme a accueilli une famille de réfugiés syriens
A Onex, dans le canton de Genève, une femme accueille chez elle une famille syrienne, chrétienne. La mère, son fils de 29 ans et sa fille de 36 ans ont fui Damas en décembre dernier.

Moins de 18 ans cherchent asile
Plus de 20ʹ000 mineurs sont arrivés en Italie par la Méditerranée en 2014. Le nombre de ces migrants ne cesse d’augmenter. En Suisse aussi. L’accueil et l’encadrement de ces ados est crucial.

Avoir du pouvoir, c’est assumer une responsabilité
Discours prononcé par la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga lors de la réunion de l’UDC du canton de Zurich à l’Albisgüetli, le 16 janvier 2015

Left Out in the Cold
Livrés à eux-mêmes dans le froid, isolés dans des camps surpeuplés et oubliés par la communauté internationale, 95 % des réfugiés syriens vivent, dans ces cinq pays, dans des conditions inhumaines. Les recherches approfondies d’Amnesty International, complétées par les dernières données du Haut commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés HCR, soulignent la nécessité d’agir vite pour ces enfants et ces familles en difficulté.

Living in the Shadows
“Life as a Syrian refugee in Jordan is like being in quick sand; whenever I move, I sink a little bit further.” Mohammad Father of four children

Derrière les chiffres, les destins individuels
Pour éviter les drames et les trafics, l’Union européenne et la Suisse doivent revoir leur politique d’asile, selon Manon Schick, directrice d’Amnesty International Suisse.