[Translate to Französich:]

Familles d’accueil pour personnes rĂ©fugiĂ©es d’Ukraine

Depuis le dĂ©but de la guerre en Ukraine, des millions de gens ont cherchĂ© refuge en Europe. Plus de 60 000 personnes se sont rĂ©fugiĂ©es en Suisse et plus de la moitiĂ© d'entre elles ont pu ĂȘtre hĂ©bergĂ©es dans des familles d'accueil. Avec son projet Familles d’accueil, l’Organisation suisse d'aide aux rĂ©fugiĂ©s (OSAR) contribue de maniĂšre significative Ă  relever avec succĂšs les dĂ©fis liĂ©s Ă  l’hĂ©bergement ainsi qu’à l’intĂ©gration sociale, linguistique et professionnelle des personnes rĂ©fugiĂ©es.

S’inscrire pour devenir famille d’accueil

En Suisse, l’hĂ©bergement privĂ© de personnes rĂ©fugiĂ©es est organisĂ© au niveau cantonal et diffĂšre considĂ©rablement d’un canton Ă  l’autre. L’Organisation suisse d’aide aux rĂ©fugiĂ©s et ses organisations partenaires jouent parfois un rĂŽle central dans cette gestion. Cliquez sur votre canton de rĂ©sidence pour en connaĂźtre les modalitĂ©s et savoir oĂč s'enregistrer en tant que famille d’accueil.

Canton d’Argovie

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

Caritas Aargau, organisation partenaire de l’OSAR, est responsable de l’accompagnement des familles d’accueil. Vous trouvez des informations supplĂ©mentaires sur l’hĂ©bergement privĂ© dans le canton d‘Argovie dans cette fiche pratique.

Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton, par tĂ©lĂ©phone 062 835 11 33 ou ukraine@ag.ch, du lundi au vendredi, de 8 heures Ă  18 heures, les week-ends et les jours fĂ©riĂ©s uniquement par courrier Ă©lectronique.

Informations du canton d’Argovie sur l’aide apportĂ©e aux personnes rĂ©fugiĂ©es d’Ukraine (en allemand)

Canton de Zurich

Le service cantonal de l’action social a mis en ligne un questionnaire pour les familles d’accueil intĂ©ressĂ©e qui est mis Ă  disposition par les communes de rĂ©sidence. Dans le canton de Zurich, les communes et les services tiers mandatĂ©s par les communes sont responsables de l’hĂ©bergement des personnes rĂ©fugiĂ©es. Si un hĂ©bergement privĂ© est possible dĂ©pend de la commune de rĂ©sidence. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Canton de Zoug

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

L’accompagnement des familles d’accueil est coordonnĂ©e par Caritas Luzern, une organisation partenaire de l’OSAR. Veuillez contacter Caritas Luzern: gastfamilien@caritas-luzern.ch. Adresse de contact du canton de Zoug: Service de l’action sociale, Asile, Zugerstrasse 50, 6312 Steinhausen. Horaire d’ouverture du guichet du lundi au vendredi de neuf heures Ă  onze heures quarante-cinq et de treize heures trente Ă  seize heures trente (fermĂ© le mardi matin et le vendredi aprĂšs-midi). TĂ©lĂ©phone 041 723 78 99, du lundi au vendredi de 9 heures Ă  onze heures quarante-cinq et treize heures trente Ă  seize heures trente ou par courrier Ă©lectronique ukrainehilfe@zg.ch.

Canton du Valais

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

La Croix-Rouge valaisane, organisation partenaire de l’OSAR, est responsable du premier contact avec les familles d’accueil. L’accompagnement des familles d’accueil est gĂ©rĂ© par le canton.. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton. Le canton a Ă©galement mis en place une offre d’aide pour les personnes rĂ©fugiĂ©es d’Ukraine: par courrier Ă©lectronique entraide2022valais@admin.vs.ch ou par tĂ©lĂ©phone 027 606 48 74 ou 079 765 70 95 (du lundi au vendredi durant les heures de bureau).

Canton de Vaud

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

L’Etablissement vaudois d’Accueil des Migrants (EVAM) est, sur mandat du canton, responsable des familles d’accueil et propose un hĂ©bergement Ă  toutes les personnes lui Ă©tant attribuĂ©es.

Les familles d’accueil intĂ©ressĂ©es peuvent s’inscrire directement auprĂšs de l’EVAM via le programme HĂ©berger un migrant. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton. Une hotline en français, allemand, anglais, ukrainien et russe a Ă©galement Ă©tĂ© mise en place : 058 715 11 07.

Canton d’Uri

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

La Croix-Rouge du canton d’Uri, une organisation partenaire de l’OSAR est responsable de l’accompagnement des familles d’accueil. Le canton s’assure, en collaboration avec les communes, que les capacitĂ©s d’hĂ©bergement soient suffisantes. Actuellement (Etat en septembre), aucune personne rĂ©fugiĂ©e n’est placĂ©e dans des familles d’accueil, il est toutefois possible de s’inscrire en tant que famille d’accueil. Le service asile et personnes rĂ©fugiĂ©e de la Croix-Rouge est disponible par tĂ©lĂ©phone pour des informations complĂ©mentaires en matiĂšre d’hĂ©bergement : 041 535 00 38, du lundi au vendredi 9 heures Ă  onze heures trente et de treize heures trente Ă  seize heures. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Canton Ticino

Nel Canton Ticino non ci sono alloggi privati per i profughi ucraini. Qualora si volesse annunciare la disponibilità di una sistemazione abitativa indipendente per le persone attribuite al Cantone da parte della Segreteria di Stato della migrazione (SEM), chiediamo gentilmente di prendere contatto con la Cancelleria comunale del Comune in cui si trova l’alloggio.

Informazioni utili: qui

Canton de Thurgovie

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

Les familles d’accueil inscrites qui n’ont pas encore pu accueillir des personnes rĂ©fugiĂ©es sont contactĂ©es soit par le centre fĂ©dĂ©ral d’asile ou par la fondation Peregrina. AprĂšs le placement, la Croix-Rouge thurgovienne, organisation partenaire de l’OSAR, est responsable de l’accompagnement des familles d’accueil. En cas de question, veuillez vous adresser Ă  la Croix-Rouge thurgovienne : par courrier Ă©lectronique freiwillige@srk-thurgau.ch ou par tĂ©lĂ©phone 071 626 50 80. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Canton de Schwytz

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

Caritas Schwyz, organisation partenaire de l’OSAR, coordonne le placement dans les hĂ©bergements privĂ©s. Caritas Schwytz gĂšre Ă©galement le bureau de cooordination cantonal pour les familles d’accueil dans le canton et est Ă  disposition pour toute demande et question par tĂ©lĂ©phone 041 859 00 55, du lundi au jeudi de neuf heures Ă  onze heures et de quartoze heures Ă  seize heures ou par courrier Ă©lectronique gastfamilien-schwyz@caritas.ch. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Canton de Soleure

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

Caritas Solothurn, organisation partenaire de l’OSAR, est responsable de l’accompagnement des familles d’accueil. Les familles d’accueil inscrites sont contactĂ©es par Caritas Solothurn en cas de besoin. Des informations supplĂ©mentes est disponible sur le site internet de Caritas Solothurn, Gastfamilienprojekt, Niklaus-Konrad-Strasse 18, 4500 Solothurn, par tĂ©lĂ©phone 076 366 91 17 ou par courrier Ă©lectronique gastfamilien@caritas-solothurn.ch, les jours ouvrables de neuf heures Ă  onze heures. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Canton de Schaffhouse

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut s’inscrire sur le formulaire en ligne du canton. Le canton est responsable du placement des personnes rĂ©fugiĂ©es. Les autoritĂ©s cantonales contactent les familles d’accueil potentielle, en cas de besoin. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Canton de Saint-Gall

Les communes sont responsables du placement et de l’accompagnement des familles d’accueil. En cas de besoin, les communes contactent directement les familles d’accueil. Toute question peut ĂȘtre dĂ©posĂ©e auprĂšs des communes. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Canton d’Obwald

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut s’annoncer par courrier Ă©lectronique Ă  info@srk-unterwalden.ch ou tĂ©lĂ©phone 041 500 10 80. Dans le canton d’Obwald, la Croix-Rouge Unterwalden, organisation partenaire de l’OSAR, est responsable du placement des personnes rĂ©fugiĂ©es dans les familles d’accueil.

Des informations générales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Le Service cantonal de l’action sociale / services sociaux en matiĂšre d’asile ont mis en place pour toute question un courrier Ă©lectronique : ukraine@ow.ch et un numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone 041 662 97 97, du lundi au vendredi de 8 heures trente Ă  onze heures quarante cing et de treize trente Ă  seize trente.

Canton de Nidwald

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

Le canton est responsable de l’accompagnement des familles d’accueil. Plus d’informations sur le site internet du canton, par tĂ©lĂ©phone 041 618 75 15 du lundi au vendredi de dix heures Ă  16 heures ou par courrier Ă©lectronique ukraine@nw.ch. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Canton de NeuchĂątel

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

La Croix-Rouge neuchĂąteloise, organisation partenaire de l’OSAR, est responsable de l’accompagnement des familles d’accueil. Elle est joignable le lundi, mardi, mercredi et vendredi de quatorze heures Ă  seize heures par tĂ©lĂ©phone 032 886 92 00 ou courrier Ă©lectronique fah.ukraine@croix-rouge-ne.ch. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Canton de Lucerne

Le Service cantonal en matiĂšre d’asile (Die kantonale Dienststelle Asyl- und FlĂŒchtlingswesen (DAF) est responsable des familles d’accueil. Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil s’annonce auprĂšs du DAF, Baselstrasse 61 b, 6003 Luzern, par tĂ©lĂ©phone 041 228 53 00, du lundi au vendredi de 9 heures Ă  12 heures et de 14 heures Ă  16 heures trente ou par courrier Ă©lectronique daf@lu.ch. Le guichet est ouvert du lubndi au vendredi de 8 heures quinze Ă  onze heures trente et de treize heures quinze Ă  seize heures trente.

Des informations dĂ©taillĂ©es et une brochure sur l’hĂ©bergement est disponible sur le site internet du DAF. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur cette page internet.

Canton de Jura

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

L’Association jurassienne d’accueil des migrations (AJAM) est responsable de l’accompagnement des familles d’accueil. Vous pouvez la contacter aux heures de bureau par tĂ©lĂ©phone 032 421 90 00 ou courrier Ă©lectronique ukraine@ajam.ch. Sur le site internet de l’administration cantonale, des informations actuelles sont rĂ©guliĂšrement publiĂ©es.

Canton des Grisons

Toute personnes souhaitant devenir famille d’accueil peut s’adresser Ă  ukraine@amz.gr.ch. Seul le canton coordonne le placement en hĂ©bergement privĂ© de personnes en quĂȘte de protection avec un statut S. Toutes les informations en lien avec la situation en Ukraine sont disponible sur le site internet du canton. Vous y trouvez Ă©galement des informations pour vous inscrire en tant que famille d’accueil ainsi que des informations gĂ©nĂ©rales sur les familles d’accueil.

Canton de Glaris

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

Caritas Saint-Gall Appenzell, organisation partenaire de l’OSAR, est responsable de l’accompagnement des familles d’accueil dans le canton de Glaris. Cartias a mis en ligne pour les familles d’accueil un tableau numĂ©rique d’informations, ainsi qu’une hotline 076 334 83 11 joignable tous les jours entre 9 heures et 20 heures. Toute question et demande peuvent Ă©galement ĂȘtre dĂ©posĂ©e par courrier Ă©lectronique Ă  d.waser@caritas-stgallen.ch. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Canton de GenĂšve

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

Caritas GenĂšve, organisation partenaire de l’OSAR, en collaboration avec l’Hospice gĂ©nĂ©rale est responsable de l’accompagnement des familles d’accueil.

Des informations supplĂ©mentaires sont disponibles sur le site internet de Caritas GenĂšve. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton. Le canton a mis en place une hotline 022 420 59 00, du lundi au vendredi de 8 heures 30 Ă  16 heures trente. Vous pouvez Ă©galement obtenir des informations par courrier Ă©lectronique : hebergement-ukraine@hospicegeneral.ch.

Canton de Fribourg

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut s’informer sur le site internet de l’organisation Osons l’accueil ou y remplir directement un formulaire de contact.

L’ORS Service SA est responsable d’accompagner et conseiller les familles d’accueil.

Toute question ou demande peuvent ĂȘtre dĂ©posĂ©e auprĂšs d’ORS Services SA, Centre d’accueil, Grand-Places 14, 1700 Fribourg aux heures de bureau, par tĂ©lĂ©phone au 026 425 41 41, par courrier Ă©lectronique ukraine@ors.ch.

Des informations générales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Canton de BĂąle-Ville

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut s’inscrire sur le site internet de GGG Benevol. L’organisation est responsable de l’hĂ©bergement et de l’accompagnement des familles d’accueil.

Des informations générales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Le canton a mis en place une hotline: 061 267 02 22. Vous pouvez Ă©galement obtenir des informations par courrier Ă©lectronique support-ukraine@bs.ch.

Canton de BĂąle-Campagne

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

Les communes sont responsables de l’hĂ©bergement et l’accompagnement des familles d’accueil.

Plus d’informations sur l’hĂ©bergement sont disponibles dans cette fiche pratique. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

Le Service de l’action sociale du canton a Ă©galement mis en place une hotline pour rĂ©pondre aux questions de la population. TĂ©lĂ©phone : 061 552 75 00, en service du lundi au vendredi, de 8 h 30 Ă  12 heures et de 14 heures Ă  16 heures.

Canton de Berne

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

La Direction de la santĂ©, des affaires sociales et de l’intĂ©gration est responsable de l’accompagnement des familles d’accueil.

Les familles d'accueil et les personnes en quĂȘte de protection ayant besoin de soutien peuvent contacter la hotline en composant le 031 636 98 80 du lundi au vendredi entre 8 heures et 17 heures. Des renseignements peuvent Ă©galement ĂȘtre obtenus en envoyant un courrier Ă©lectronique Ă  info.ukraine.gsi@be.ch. Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton

Canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures

Toute personne souhaitant devenir famille d’accueil peut directement s’inscrire en remplissant le formulaire de l’OSAR.

Les communes et les rĂ©gions d'asile sont responsables de l'accompagnement des familles d'accueil. Le canton dispose actuellement d’un nombre suffisant de places pour hĂ©berger les personnes bĂ©nĂ©ficiant du statut de protection S, les familles d’accueil potentielles sont sollicitĂ©es en cas de besoin par les services sociaux pour l’asile et les communes.

Dans cette brochure, des renseignements dĂ©taillĂ©s sont disponibles sur le statut S, Ă©galement pour les familles d’accueil.

Des informations gĂ©nĂ©rales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton, par tĂ©lĂ©phone au 071 353 66 66 lundi, mercredi et vendredi, de 9 heures Ă  12 heures ou ukraine@ar.ch,

Canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures

Le canton d’Appenzell Rhodes-IntĂ©rieures accueille en principe les personnes en quĂȘte de protection dans les hĂ©bergements pour requĂ©rant-e-s d’asile.

Pour obtenir des informations sur les soutiens possibles aux familles d’accueils et leurs hĂŽtes, consultez la page internet du canton consacrĂ© Ă  la situation en Ukraine. Vous pouvez Ă©galement vous adresser Ă  Esther Hoernlimann, directrice du centre pour requĂ©rant-e-s d’asile par courrier Ă©lectronique Ă  esther.hoernlimann@gsd.ai.ch ou par tĂ©lĂ©phone au 071 788 94 25.

Des informations générales en lien avec la situation en Ukraine sont disponibles sur la page internet du canton.

BĂ©nĂ©voles : soutenez les familles d’accueil – Community Building

L’Organisation suisse d'aide aux rĂ©fugiĂ©s (OSAR) a lancĂ© le projet pilote Community Building. Ce projet renforce le bĂ©nĂ©volat et encourage tout particuliĂšrement l'hĂ©bergement privĂ© de personnes rĂ©fugiĂ©es dans des familles d’accueil. De plus amples informations sur le projet sont disponibles ici.

Le quotidien des familles d’accueil et des hîtes

Si vous souhaitez vous inscrire en tant que famille d'accueil, vous devez réfléchir à l'avance à certains aspects indispensables à une cohabitation réussie.

  • Attentes mutuelles : en principe, les attentes mutuelles ne devraient pas ĂȘtre trop Ă©levĂ©es au dĂ©but de la cohabitation. GĂ©nĂ©ralement, les personnes rĂ©fugiĂ©es ont des prioritĂ©s bien diffĂ©rentes de celles des personnes qui les accueillent ou les logent. Il est recommandĂ© de se laisser mutuellement un peu de temps pour comprendre quelles sont les attentes et les possibilitĂ©s.
  • Environnement stable : prĂ©parez-vous Ă  accueillir les personnes rĂ©fugiĂ©es pour une longue pĂ©riode. Dans l’idĂ©al, prĂ©voyez un hĂ©bergement de six mois et plus. La durĂ©e minimale pour une inscription est de trois mois.
  • DisponibilitĂ© : l'idĂ©al est de prĂ©voir un peu de temps pour aider et soutenir les personnes rĂ©fugiĂ©es dans leur vie quotidienne.
  • IntimitĂ© : vos hĂŽtes devraient absolument disposer d’une piĂšce sĂ©parĂ©e ou qui peut se fermer Ă  clĂ©. L'espace de vie doit permettre aux deux parties de s’isoler, car la promiscuitĂ© est pesante Ă  la longue.
  • Sanitaires : l’accĂšs Ă  une salle de bain et Ă  une cuisine ou possibilitĂ© de cuisiner doit ĂȘtre garanti.

La fiche technique ci-aprĂšs approfondit les points mentionnĂ©s et fournit des informations supplĂ©mentaires sur le quotidien entre les familles d’accueil et leurs hĂŽtes.

Les cinq Ă©lĂ©ments du modĂšle de familles d’accueil de l’OSAR

Le modĂšle de l’Organisation suisse d'aide aux rĂ©fugiĂ©s pour l'encadrement et le suivi des familles d’accueil comprend cinq Ă©lĂ©ments de base.

  1. Une visite chez la famille d’accueil intĂ©ressĂ©e pour discuter des conditions de logement et de la situation personnelle. Un extrait du casier judiciaire de toutes les personnes adultes vivant dans le foyer complĂšte ce premier entretien.
  2. Dans la mesure du possible, une rencontre de prĂ©sentation entre les personnes rĂ©fugiĂ©es et la famille d’accueil potentielle est organisĂ©e. Si les deux parties s’entendent, le placement dĂ©finitif est confirmĂ© et l’emmĂ©nagement est organisĂ©. Une premiĂšre visite par les personnes en charge du suivi est prĂ©vue aprĂšs l’emmĂ©nagement. Au besoin, il est fait appel Ă  des interprĂštes interculturel-le-s.
  3. Une convention est Ă©tablie entre la famille d’accueil et ses hĂŽtes afin de rĂ©gler entre autres la durĂ©e de l’hĂ©bergement et la cohabitation.
  4. Il est judicieux que les familles d'accueil soient indemnisées de maniÚre appropriée pour leur engagement solidaire et bénévole. Cela relÚve de la compétence des cantons ou des communes. Le versement d'une indemnité ou d'une part des frais de location favorise la stabilité des relations d'accueil, leur caractÚre contraignant et la disposition des familles d'accueil à s'engager à long terme.
  5. Les familles d'accueil et les personnes réfugiées sont accompagnées par des personnes professionnelles de l'encadrement. Celles-ci sont les premiÚres interlocutrices des personnes concernées et les soutiennent dans toutes les questions liées à la cohabitation.

Formations connues et rencontres d’échange

L'OSAR propose à toutes les familles d'accueil intéressées la possibilité de suivre des cours de formation continue organisés spécialement pour elles. Ces formations portent essentiellement sur les sujets suivants :

  • CompĂ©tences transculturelles
  • Migration et traumatisme
  • Statut de protection S et procĂ©dure d’asile
  • Informations sur l'Ukraine

Dans plusieurs cantons, l'OSAR ou l'une de ses organisations partenaires organise en outre des rencontres d'échange pour les familles d'accueil. Lors de ces rencontres animées par des personnes professionnelles, l'accent est mis sur l'échange d'information et d'expérience entre les familles d'accueil.

Le programme des formations continues et des rencontres d'Ă©change sera prochainement mis en ligne.

Informations pour les familles d’accueil

Que se passe-t-il aprĂšs l’inscription ? Comment se dĂ©roule un placement ? Faut-il informer le bailleur ou la bailleresse ? Comment les personnes en quĂȘte de protection sont-elles assurĂ©es ? Une indemnisation est-elle prĂ©vue ? La foire aux questions fournit des rĂ©ponses aux questions les plus importantes.

Informations pour les cantons et les communes

Votre organisation, votre canton ou votre commune s’occupe de l’encadrement des personnes rĂ©fugiĂ©es placĂ©es en hĂ©bergement privĂ© ? En cliquant sur le lien ci-dessous, vous trouverez du matĂ©riel d’information, des outils de travail et des listes de contrĂŽle que vous pouvez utiliser dans votre travail quotidien.

Le SecrĂ©tariat d'État aux migrations (SEM) fournit aussi des informations utiles Ă  l’intention des familles d’accueil.

La ConfĂ©rence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS) a Ă©galement mis en ligne une foire aux questions pour les autoritĂ©s cantonales et communales.

La Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS) met à disposition des cantons de précieuses Informations sur l'hébergement de personnes réfugiées et soutient la coopération intercantonale en organisation notamment des rencontres de coordination.

Genùse du projet Familles d’accueil

LancĂ© en 2014 sous la devise « Bienvenue en Suisse Â», le projet de familles d'accueil prend le relais lĂ  oĂč pĂšche le plus souvent la procĂ©dure d'asile, Ă  savoir l'intĂ©gration sociale et professionnelle. L'accueil dans des familles d'accueil est censĂ© permettre aux personnes rĂ©fugiĂ©es de trouver une vie autonome en Suisse. En effet, les personnes qui se sentent accueillies et estimĂ©es, qui bĂ©nĂ©ficient de prĂ©sence, d'aide Ă  l'orientation et de soutien s'adaptent plus rapidement et plus largement Ă  leur nouvelle situation. Elles peuvent ainsi se construire plus rapidement une nouvelle existence. Les deux parties en profitent : les personnes rĂ©fugiĂ©es trouvent plus vite une vie autonome en Suisse ; les familles d'accueil voient leur quotidien s'enrichir durablement grĂące Ă  l'Ă©change avec les personnes rĂ©fugiĂ©es.

Selon la compĂ©tence, c'est le canton ou la commune qui dĂ©cide si les personnes rĂ©fugiĂ©es peuvent ĂȘtre placĂ©es dans des familles d'accueil. Ce sont Ă©galement les cantons ou les communes qui sont principalement en charge de l'hĂ©bergement et de l'encadrement des personnes rĂ©fugiĂ©es.

L'OSAR a lancé le projet Familles d'accueil pendant la crise syrienne, l'a réactivé avec la crise ukrainienne et a trouvé des solutions sur mesure avec tous les cantons pour gérer l'hébergement privé. Dans la plupart des cantons, le placement se fait dans des familles d'accueil et les familles d'accueil sont accompagnées et encadrées par les organisations membres de l'OSAR et d'autres partenaires sur mandat des autorités.

Un modÚle pour les personnes réfugiées avec d'autres statuts

Le projet de familles d’accueil de l’OSAR se concentre pour l’instant sur les personnes rĂ©fugiĂ©es d’Ukraine, mais l’hĂ©bergement privĂ© de personnes rĂ©fugiĂ©es n'est pas nouveau. Pendant la crise syrienne dĂ©jĂ , l’OSAR a lancĂ© un projet de familles d’accueil dans quatre cantons. Certains disposent depuis de structures de familles d’accueil qui fonctionnent et se tiennent Ă  la disposition d’un large groupe cible. Le modĂšle peut donc ĂȘtre dĂ©ployĂ© pour des personnes rĂ©fugiĂ©es avec d’autres statuts. L’Organisation suisse d'aide aux rĂ©fugiĂ©s est convaincue que l’hĂ©bergement de personnes rĂ©fugiĂ©es dans des familles d’accueil contribue de maniĂšre importante Ă  leur intĂ©gration rapide et durable, tout en augmentant la sensibilisation au sein de la population.