[Translate to Französich:]

Afghanistan : informations utiles pour les personnes en quĂŞte de protection

Ci-dessous, vous trouvez des informations sur les visas humanitaires, la réinstallation et le regroupement familial, ainsi que les organisations à contacter.

Ce que fait l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR)

La situation en Afghanistan s’est fortement dĂ©gradĂ©e ces derniers temps. L’Organisation suisse d’aide aux rĂ©fugiĂ©s (OSAR) suit la situation en Afghanistan depuis des annĂ©es, publie rĂ©gulièrement des rapports sur celle-ci et appelle Ă  la prise en compte de la situation dans le traitement des demandes d’asile.

En raison de l'évolution rapide de la situation, il n'est malheureusement pas toujours possible de fournir des informations toujours actuelles (situation sécuritaire, quelles organisations travaillent encore sur le terrain, etc.). Cependant, nous surveillons en continu la situation et adaptons nos revendications et recommandations en conséquence.

Ce que ne fait pas l’OSAR

  • L’OSAR ne peut pas se saisir de cas individuels.
  • L’OSAR n'est active qu'en Suisse. Elle n'est pas active en Afghanistan, ni dans les pays voisins.
  • L’OSAR soutient les personnes qui quittent l’Afghanistan en leur fournissant des informations fiables et actuelles sur le cadre lĂ©gal et organisationnelle en Suisse, si elles dĂ©cident de s’y rendre et d’y dĂ©poser une demande d’asile.

La Suisse accepte-t-elle de nouvelles personnes réfugiées afghanes ?

Les personnes rĂ©fugiĂ©es d’Afghanistan peuvent dĂ©poser une demande d’asile en Suisse. Elles peuvent le faire pour autant qu’elles n’aient pas dĂ©jĂ  dĂ©posĂ© une demande dans un pays Dublin. Plus d’informations sur la procĂ©dure d’asile sur notre page thĂ©matique.

Il n’existe aucune facilitation pour obtenir des visas pour les personnes afghanes.

Une demande d'asile peut-elle être déposée depuis l'étranger ?

Non. Depuis 2012, année de la suppression de la possibilité de déposer une demande d’asile dans les ambassades, il n'est possible de demander l'asile que si l'on se trouve en Suisse.

Les personnes réfugiées afghanes peuvent-elles venir en Suisse par le biais de la réinstallation ?

La Suisse participe officiellement au programme de réinstallation qui permet d’accueillir un certain nombre de personnes réfugiées particulièrement vulnérables, qui se trouvent en situation précaire dans leur pays de premier accueil. Toutefois, depuis le 1er avril, ce programme est suspendu. Des personnes réfugiées afghanes ne peuvent donc actuellement plus être accueillies en Suisse via ce programme.

Il faut également préciser que pour pouvoir venir en Suisse par le biais de la réinstallation, les personnes doivent être enregistrées auprès du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) dans un pays voisin.

Les ressortissant·e·s afghan·e·s en Suisse peuvent-ils/elles faire venir les membres de leur famille ?

Les conditions pour pouvoir bĂ©nĂ©ficier d’un regroupement familial ne sont malheureusement pas souvent remplies. Le droit suisse ne prĂ©voit des regroupements familiaux que pour les membres de la famille dite nuclĂ©aire (conjoint·e, enfants mineurs). A la suite d’un changement dans la pratique, les personnes admises Ă  titre provisoire (permis F) peuvent dĂ©sormais demander le regroupement familial après un dĂ©lai plus court qu’auparavant, soit Ă  l’approche d’un dĂ©lai de deux ans. Le SecrĂ©tariat d’Etat aux migrations doit procĂ©der Ă  un examen des cas concernĂ©s.   Il existe toutefois des obstacles au regroupement familial des personnes admises Ă  titre provisoire (indĂ©pendance Ă  l'aide sociale, logement suffisamment grand, connaissances linguistiques de la personne Ă  faire venir). Des arrĂŞts rĂ©cents de la CEDH (Cour europĂ©enne des droits de l’homme) ont critiquĂ© l’approche restrictive de la Suisse en matière de regroupement familial. Il est Ă  espĂ©rer que ces arrĂŞts engendrons des changements dans la pratique courante.

Une autre possibilité pour les proches de venir en Suisse est de demander un visa humanitaire.

Peut-on faire une demande de visa humanitaire ?

Oui, selon les règles habituelles.

Toutefois, la Suisse a une politique très restrictive concernant l’octroi de visa humanitaire. Les personnes n'ayant aucun lien avec la Suisse n'ont guère de chances d'obtenir un tel visa. La situation des personnes qui demandent un visa humanitaire pour sortir du d’Afghanistan doivent se trouver dans une situation plus difficile que le reste de la population afghane. Ils doivent donc présenter un profil à risque particulier, par exemple être journalistes, artistes, employé-e-s du gouvernement renversé , femmes ou jeunes filles, personnes de la communauté LGBTQI+ militant.e.s des droits humains, appartenir à une minorité religieuse- etc…).

Plus d’informations dans les documents suivants :

Si les membres de votre famille ont travaillé pour un autre pays que la Suisse (Etats-Unis, France etc.) ou une organisation internationale, elles doivent chercher de l’aide auprès d’eux.

Comment demander un visa humanitaire ?

Pour dĂ©poser une demande, les personnes doivent se rendre auprès d’une reprĂ©sentation Suisse. Il n’y a aucune ambassade suisse Ă  Kaboul et il est nĂ©cessaire de se rendre en Iran, au Pakistan, au Tadjikistan ou en OuzbĂ©kistan pour dĂ©poser une demande officielle. 

Pour avoir une chance d'obtenir un visa humanitaire, les conditions suivantes doivent notamment ĂŞtre remplies :

  • La vie et l’intĂ©gritĂ© physique de la personne concernĂ©e est directement, sĂ©rieusement et concrètement menacĂ©es dans son pays d’origine ou de provenance.
  • Elle est menacĂ©e de manière individuelle et manifeste. Appartenir Ă  un groupe potentiellement menacĂ© n’est pas suffisant.
  • Elle n’a plus d’autre choix et se trouve dans une situation de dĂ©tresse particulière qui exige l’intervention des autoritĂ©s suisses.

La liste de ces conditions est disponible sur le site web de la Croix-Rouge suisse ainsi que d’autres critères Ă  prendre en compte.

Plus d'informations sur le site du Secrétariat d'Etat aux migrations.

Le HCR est encore actif sur place et peut ĂŞtre contactĂ©.

Informations de Asylex sur la situation en Afghanistan, dans des diffĂ©rentes langues

Les bureaux de consultation juridique dans les cantons peuvent ĂŞtre contactĂ©s pour les demandes de regroupement familial pour la famille nuclĂ©aire. Plus d’informations dans ce document.

Vous trouverez ici une compilation d'informations sur les programmes d'Ă©vacuation, les possibilitĂ©s de protection et l'accès Ă  l'asile en Europe pour les personnes d'Afghanistan depuis aoĂ»t 2021 par ECRE en collaboration avec l'OSAR. 

Plus d’informations

Si, ces informations n'ont pas rĂ©pondu Ă  vos questions, vous pouvez contacter la consultation juridique de l’OSAR. En raison du grand nombre de demandes, il peut y avoir un dĂ©lai de rĂ©ponse.

Pour plus d’informations sur la pratique suisse concernant les personnes requérantes d’asile d’Afghanistan.

Qui protège les personnes réfugiées du froid et de l’exclusion ?

Aidez les personnes réfugiées en faisant un don.

Faire un don