[Translate to Französich:]

Afghanistan: informations utiles pour les personnes en quĂŞte de protection

Vous trouverez ici des informations sur les thèmes des visas humanitaires, de la réinstallation et du regroupement familial pour vous ou vos proches en Afghanistan, ainsi que les organisations à contacter.

Que fait l’OSAR?

La situation en Afghanistan s’est fortement dégradée ces derniers temps. L’analyse pays de l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) suit la situation en Afghanistan depuis des années, publie régulièrement des rapports à ce sujet et présente ses revendications.

En raison de l'évolution rapide de la situation, il n'est malheureusement pas toujours possible de fournir des informations fiables (situation sécuritaire, quelles organisations travaillent encore sur le terrain, etc.). Cependant, nous surveillons constamment la situation et adaptons nos revendications et recommandations en conséquence.

Que ne fait pas l’OSAR?

  • L’OSAR ne peut pas se saisir de cas individuels.
  • L’OSAR n'est active qu'en Suisse. Elle n'est pas active en Afghanistan ni dans les pays voisins.
  • L’OSAR ne peut pas soutenir les personnes qui quittent l'Afghanistan.

La Suisse accepte-t-elle de nouveaux réfugiés afghans?

Les autorités suisses n’ont pour l’instant pas décidé d’augmenter leur contingent pour les programmes de réinstallations organisés par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Il n’y a pas de facilitation pour obtenir des visas pour les personnes afghanes.

Une demande d'asile peut-elle être déposée depuis l'étranger?

Non. Depuis 2012 (suppression de l'asile dans les ambassades), il n'est possible de demander l'asile que si l'on se trouve en Suisse.

Les réfugiés afghans peuvent-ils venir en Suisse par le biais de la réinstallation?

Pour pouvoir venir en Suisse par le biais de la réinstallation, les personnes doivent être enregistrées auprès du HCR dans un pays voisin. Comme il y a déjà beaucoup de réfugiés sur place et que la Suisse n'a pas encore décidé de places de réinstallation supplémentaires, cette possibilité n'est pas réaliste pour la plupart d'entre eux.

Les ressortissants afghans en Suisse peuvent-ils faire venir les membres de leur famille?

Les conditions pour pouvoir bénéficier d’un regroupement familial ne sont malheureusement pas souvent remplies. Le droit suisse ne prévoit des regroupements familiaux que pour les membres de la famille dite nucléaire (conjoint-e, enfants mineurs). Les personnes admises à titre provisoire (permis F) doivent être au bénéfice de ce statut depuis trois ans, ne doivent pas être à l’aide sociale et doivent avoir un logement adéquat avant de pouvoir déposer une telle demande.

La seule autre possibilité pour les proches de venir en Suisse est de demander un visa humanitaire.

Peut-on faire une demande de visa humanitaire ?

Oui, selon les règles habituelles. Actuellement, il n’y a aucune directive fédérale pour faciliter l’entrée en Suisse des personnes d’Afghanistan, mis à part pour ce qui concerne le personnel du bureau de coopération à Kaboul.

La Suisse a une politique très restrictive concernant l’octroi de visa humanitaire. Les personnes n'ayant aucun lien avec la Suisse n'ont guère de chances d'obtenir un tel visa. La situation des personnes en Afghanistan doit se distinguer de celle qui prévaut pour l’ensemble de la population. Ils doivent donc présenter un profil à risque particulier (journalistes – artistes – employés du gouvernement renversé – en raison du genre – en raison de l’orientation sexuelle – militant.e.s des droits de l’homme – en raison des convictions religieuses - etc…).

Voir notamment :

Si les membres de votre famille ont travaillé pour un autre pays que la Suisse (USA, France etc…) ou une organisation internationale, elles doivent chercher de l’aide auprès d’eux.

Comment demander un visa humanitaire ?
Pour déposer une demande, les personnes doivent se rendre auprès d’une représentation Suisse. Il n’y a aucune ambassade suisse à Kaboul et il est nécessaire de se rendre en Iran, au Pakistan, au Tadjikistan ou en Ouzbékistan pour déposer une demande officielle. Ni l’OSAR, ni la Croix-Rouge suisse (CRS) ne peuvent vous aider à sortir d’Afghanistan.

Si vous pouvez vous rendre dans une ambassade, vous trouverez toutes les informations nécessaires concernant la demande de visa humanitaire dans cette fiche informative de la CRS.

Ă€ quels bureaux puis-je m'adresser ?

La CRS offre des conseils sur les visas humanitaires. De plus amples informations sur les visas humanitaires sont disponibles sur le site internet de la CRS. Le service de conseil est actuellement très occupĂ© en raison du grand nombre de demandes de renseignements. Le service de conseil peut seulement vous soutenir si :

  • Les personnes concernĂ©es ont un lien Ă©troit avec la Suisse (donc membres de la famille prĂ©sents ici ou fort lien professionnel) et
  • Les menaces sont avĂ©rĂ©es, directes et actuelles (voir profil Ă  risque ci-dessus) et
  • Il existe une possibilitĂ© de sortie du pays dans un futur proche

L’UNHCR est encore active sur place et peut être contactée ici.

La prise de contact avec une organisation de la diaspora afghane figurant dans l’appel conjoint de l’ECRE pourrait Ă©ventuellement aider la situation de vos proches : NGO-joint-statement-Afghanistan-JULY-2021.pdf (ecre.org)https ://ecre.org/wp-content/uploads/2021/07/NGO-joint-statement-Afghanistan-JULY-2021.pdf

Informations de Asylex sur la situation en Afghanistan, dans des différentes langues : https://asylex.bryter.io/s/MexubeXfRp-azMjchS52vA/afghanistan-evacuation-options-copy

Les BCJ dans les cantons peuvent ĂŞtre contactĂ©s pour les demandes de regroupement familial pour la famille nuclĂ©aire : https://www.osar.ch/fileadmin/user_upload/Hilfe_fuer_Asylsuchende/Rechtsberatungsstellen/RBSadr_extern.pdf

Ces informations n'ont pas répondu à vos questions?

Vous pouvez contacter la consultation juridique de l’OSAR le mardi et le jeudi après-midi par téléphone ou par e-mail. En raison du grand nombre de demandes, il peut y avoir un délai de réponse.