Personen mit besonderen Rechten

Les personnes avec des droits particuliers

A cause de leur statut précaire, de leurs expériences passées, et du manque parfois d’un réseau de soutien dans le pays de destination, toutes les personnes requérantes d’asile peuvent en principe être considérées comme vulnérables. Cependant, la notion de vulnérabilité s’applique plus souvent à certains groupes d’individus qui sont particulièrement vulnérables.

Cette vulnérabilité particulière est généralement associée à des besoins de protection accrus, et parfois, à des droits particuliers. Notons que la protection accrue accordée à certains groupes de personnes ne doit pas servir de prétexte pour affaiblir la protection générale. Les catégories trop rigides ne permettent en effet pas de tenir suffisamment compte des situations individuelles.

Sans vouloir dresser de catĂ©gories fixes et dĂ©terminĂ©es, nous observons que les groupes suivants sont gĂ©nĂ©ralement considĂ©rĂ©s comme vulnĂ©rables par la lĂ©gislation europĂ©enne: les requĂ©rant-e-s d’asile mineur-e-s accompagnĂ©-e-s et non accompagnĂ©-e-s (RMNA), les femmes seules ou accompagnĂ©es, les familles, les personnes LGBTQI, les victimes de la traite des ĂŞtres humains, les victimes de torture, les personnes âgĂ©es, les personnes handicapĂ©es, les personnes avec des problèmes graves de santĂ© physique ou psychique, les victimes de mutilation gĂ©nitale, etc.

Ces groupes ne constituent pas une liste exhaustive.