Sri Lanka : attaques contre des réfugiés musulmans après les attentats de Pâques

07 mai 2019

Après les attentats du dimanche de Pâques perpétrés selon les premiers éléments par des islamistes à l’encontre d’églises et d’hôtels à Colombo, Negombo et Batticaloa, des réfugiés et requérants d’asile musulmans ont fait l’objet au Sri Lanka de menaces voire d’attaques de la part de foules en colère.

Les mĂ©dias et les militants locaux rapportent que près d’un millier de rĂ©fugiĂ©s ont Ă©tĂ© expulsĂ©s de leurs domiciles après que les foules ont fait pression sur leurs propriĂ©taires. Beaucoup ont cherchĂ© refuge près des mosquĂ©es ou au poste de police de Negombo. Une personne de contact locale a rapportĂ© Ă  l’OSAR que la situation Ă©tait dramatique. Les autoritĂ©s ont Ă©tĂ© contraintes, au vu des protestations menĂ©es par les communautĂ©s locales, de suspendre leurs efforts pour rĂ©installer les personnes dĂ©placĂ©es dans des zones voisines appropriĂ©es et dotĂ©es d’infrastructures adaptĂ©es. Selon des activistes, au moins quatre autobus transportant des musulmans effrayĂ©s ont dĂ» retourner au poste de police de Negombo, dĂ©jĂ  bondĂ©, y compris de nombreux enfants, des personnes âgĂ©es et d’autres personnes ayant des besoins spĂ©cifiques qui voulaient se rendre dans des endroits plus sĂ»rs. L’OSAR est très prĂ©occupĂ©e par la situation actuelle au Sri Lanka.

​​​​​​​Épices gratuites

Cuisinez les recettes préférées de personnes réfugiées et apprenez ainsi à mieux connaître leur réalité.

Commandez maintenant