[Translate to Französich:]

Bienvenue en Suisse. Nous sommes là pour toutes les personnes réfugiées.

14 juin 2022

L’accueil de plus de 50 000 personnes déplacées par la guerre en Ukraine montre que la Suisse peut offrir une protection rapide et généreuse aux personnes réfugiées si la volonté politique est présente. Grâce au statut S, les Ukrainien-ne-s en Suisse ont par exemple immédiatement accès au marché du travail, ont droit au regroupement familial et peuvent voyager à l’étranger sans autorisation. L’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) demande qu’un accès rapide à la protection soit également accordé aux autres bénéficiaires d’une protection, indépendamment de leur pays d’origine.

Cette annĂ©e, la JournĂ©e nationale du rĂ©fugiĂ©, qui se tiendra samedi 18 juin, est placĂ©e sous le slogan « Bienvenue en Suisse. Nous sommes lĂ  pour toutes les personnes rĂ©fugiĂ©es Â». L’OSAR s’engage pour que toutes les personnes bĂ©nĂ©ficiant d’une protection en Suisse aient le mĂŞme accès aux droits fondamentaux. L’OSAR estime qu’il est nĂ©cessaire d’agir, en particulier dans le domaine de l’admission provisoire. Il faut un statut de protection positif au lieu d’une admission provisoire. En effet, les personnes admises Ă  titre provisoire ont un besoin de protection comparable Ă  celui des personnes rĂ©fugiĂ©es reconnues et, comme l’expĂ©rience l’a montrĂ©, elles restent longtemps en Suisse. Or, ce statut rend difficile l’intĂ©gration sociale et professionnelle des personnes concernĂ©es. C’est pourquoi l’OSAR demande que le nouveau statut de protection accorde, comme pour les personnes rĂ©fugiĂ©es reconnues, le droit au regroupement familial et Ă  la libertĂ© de voyager.

Des mesures d’intégration ciblées

L’OSAR demande en outre que la Suisse permette aux personnes réfugiées de participer à la vie sociale, sans obstacles. Pour cela, il faut des possibilités d’hébergement au cœur de la société, notamment dans des familles d’accueil. Cela évite l’isolement dans les centres d’asile et favorise l’intégration. L’hébergement chez des particuliers permet de nouer des contacts et de créer des réseaux, ce qui est enrichissant pour toutes les personnes concernées. En outre, les cours de langues et d’intégration doivent être encouragés de manière ciblée et l’accès à la formation et au marché du travail doit être facilité. Les bénéficiaires d’une protection doivent recevoir une aide sociale équivalente à celle des personnes réfugiées reconnues. La baisse des montants de l’aide sociale en matière d’asile n’est pas justifiée.

La campagne des Journées du réfugié associe des événements variés organisés par les organisations partenaires de l’OSAR dans toutes les régions linguistiques de Suisse. Des activités interculturelles et des rencontres directes avec les personnes réfugiées permettent à la population de se familiariser avec le thème. Un aperçu des événements est disponible sur le site Internet des Journées du réfugié.

​​​​​​​Épices gratuites

Cuisinez les recettes préférées de personnes réfugiées et apprenez ainsi à mieux connaître leur réalité.

Commandez maintenant