Ukraine: informations actuelles

21 novembre 2022

L'évolution de la guerre en Ukraine est incertaine. Plusieurs millions de personnes ont déjà été contraintes de fuir. Apprenez-en plus ici sur les développements actuels et sur la situation des personnes en quête de protection.

Le nombre de rĂ©fugiĂ©-e-s fuyant l'Ukraine vers les pays voisins est actualisĂ© ici rĂ©gulièrement par le HCR.  

21.11.2022Selon la BBC, qui reprend une dĂ©claration du prĂ©sident ukrainien, dix millions de personnes sont privĂ©es d’énergie après les derniers tirs de missiles de l’armĂ©e russe. Pour le directeur rĂ©gional Europe de l’Organisation mondiale pour la santĂ© (OMS), le Dr Kluge, le système de santĂ© ukrainien subit de plein fouet les coupures d’électricitĂ© et la pĂ©nurie de carburant. Pour l'OMS, deux Ă  trois millions de personnes supplĂ©mentaires pourraient devoir quitter leur maison en raison du froid, et ĂŞtre confrontĂ©es au Covid-19, la pneumonie, la grippe, la diphtĂ©rie ou encore la rougeole.  L'OMS a vĂ©rifiĂ© 703 attaques contre des Ă©tablissements de santĂ© depuis le dĂ©but de la guerre, en violation du droit humanitaire international. Le Dr Kluge a soulignĂ© que les maternitĂ©s ont besoin de couveuses, les banques de sang de rĂ©frigĂ©rateurs, les lits de soins intensifs de ventilateurs, et que tous ont besoin d'Ă©nergie. De nombreux mĂ©nages privĂ©s d’électricitĂ© seront obligĂ©s d’utiliser du charbon de bois ou du bois, des gĂ©nĂ©rateurs diesel, ou des chauffages Ă©lectriques. Des mĂ©thodes Ă  risques pour la santĂ©, pouvant causer l'exposition Ă  des substances toxiques, des brĂ»lures et des blessures. En outre, l’OMS Ă©value qu’environ dix millions de personnes rsquent de souffrir de troubles mentaux tels que le stress aigu, l'anxiĂ©tĂ©, la dĂ©pression, la toxicomanie et le syndrome de stress post-traumatique. Enfin, le Dr Kluge a soulignĂ© les problèmes liĂ©s Ă  l’accès humanitaire, et demandĂ© Ă  toutes les parties l’ouverture de corridors sanitaires humanitaires dans toutes les zones nouvellement reconquises et occupĂ©es. 

10.11.2022 : Selon Amnesty International, les autoritĂ©s russes et celles contrĂ´lĂ©es par la Russie se sont rendues coupables de crimes de guerre et probablement de crimes contre l’humanitĂ© en transfĂ©rant illĂ©galement des personnes civiles ukrainiennes vers la Russie ou vers d'autres zones de l’Ukraine occupĂ©es par les Russes. Dans son rapport basĂ© sur les tĂ©moignages de 88 personnes dont la majoritĂ© ont Ă©tĂ© victimes de ces transferts illĂ©gaux, AI indique Ă©galement que des personnes civiles ont Ă©tĂ© contraintes de se soumettre Ă  des processus de sĂ©lection abusifs qui se sont parfois soldĂ©s par des dĂ©tentions arbitraires, des actes de torture et d'autres mauvais traitements. Certaines d'entre elles ont Ă©galement Ă©tĂ© sĂ©parĂ©es de leurs enfants.

Vous trouverez ici la documentation complète sur l'Ă©volution de la situation en Ukraine Ă  partir du 22.02.2022. 

Plus d'infos

Dans les pages suivantes, vous trouverez des informations détaillées pour les personnes en quête de protection en provenance d'Ukraine, sur le projet de familles d'accueil, sur les possibilités de soutien locales ainsi que sur les revendications politiques de l'OSAR.

La situation en Ukraine est dramatique, des millions de personnes ont déjà été contraintes de fuir. Sur notre page pays, vous trouverez de plus amples informations de fond et les revendications de l'OSAR.

Fournir de l'aide aux personnes réfugiées d'Ukraine

Consultez ici nos infos sur comment aider les personnes réfugiées ukrainiennes arrivées en Suisse. Vous pouvez proposer des logements privés, devenir famille d'accueil ou vous engager bénévolement au niveau local. Sur la page « Community Building », vous trouverez des informations sur les possibilités de soutien pour les bénévoles et le bénévolat par le biais de l'OSAR.

Avec votre don, vous soutenez entre autre la mise en place du projet de familles d'accueil pour l'hébergement des personnes réfugiées ukrainiennes.