Journée de projet « Solidarité et responsabilité » dans une école secondaire du canton de St-Gall

07 décembre 2021

Les élèves de l'école secondaire de Sproochbrugg dans le canton de St-Gall racontent ce qu'ils ont vécu et appris lors de la journée de projet « Solidarité et responsabilité ». Voici leur récit.

Le 29 novembre 2021, l’Organisation suisse d’aide aux rĂ©fugiĂ©s (OSAR) a rendu visite Ă  la classe S3c. Sa reprĂ©sentante Madame Hagen Ă©tait accompagnĂ©e de Hakeem. Ensemble, ils ont proposĂ© aux Ă©lèves un atelier sur le thème « SolidaritĂ© et responsabilitĂ© Â».

Madame Hagen a commencĂ© par nous exposer les tâches de l’OSAR et par nous prĂ©senter cette organisation professionnelle dont le siège se trouve Ă  Berne. Hakeem nous a ensuite racontĂ© l’histoire de sa fuite. Son tĂ©moignage qui a durĂ© près d’une heure Ă©tait très impressionnant et captivant. 

Hakeem est un journaliste kurde originaire d’Irak. Voici 13 ans, il a dĂ» fuir son pays avec sa femme et leurs deux enfants en bas âge pour Ă©chapper Ă  des persĂ©cutions. La famille a mis 42 jours Ă  arriver en Suisse. Hakeem nous a montrĂ© l’itinĂ©raire de sa fuite qu’il a organisĂ©e en payant des passeurs. Pour ce faire, il a dĂ» vendre sa maison, sa parcelle de terrain et les bijoux de sa femme. La famille a quittĂ© le pays en taxi. On leur avait promis qu’un bateau les attendrait en Turquie. En rĂ©alitĂ©, ce n’était qu’un petit canot en plastique. Pour poursuivre le voyage, Hakeem et les siens n'ont eu d'autre choix que de monter Ă  bord de cette embarcation, malgrĂ© les difficultĂ©s et les dangers. Il nous a racontĂ© les cris et la panique qui rĂ©gnaient parmi les passagers. Le canot a Ă©chouĂ© sur une petite Ă®le et les naufragers ont dĂ» mettre le feu Ă  des vĂŞtements pour attirer l'attention. Ils ont finalement Ă©tĂ© sauvĂ©s et conduits Ă  Athènes. Quelques jours plus tard, ils ont pu monter Ă  bord d’un avion pour Vienne. Hakeem a fini par arriver en Suisse oĂą il a demandĂ© l’asile. Il a fait valoir qu'en tant que journaliste, il avait Ă©tĂ© persĂ©cutĂ© dans son pays pour des raisons politiques. Si sa demande a Ă©tĂ© acceptĂ©e, c'est uniquement parce qu’il a pu Ă©tayer ses affirmations par des documents. Hakeem a Ă©tĂ© reconnu en tant que rĂ©fugiĂ© et a obtenu une autorisation de sĂ©jour.

Hakeem a précisé que son histoire est unique, que chaque réfugié a la sienne. Son récit nous a fait froid dans le dos. Nous avons été impressionnés par la manière dont il nous l'a raconté en nous a montrant des photos de sa famille, du bateau et de son itinéraire sur la carte.

Hakeem s’exprime parfaitement en allemand. Mais il ne maĂ®trise pas cette langue Ă  l’écrit. C’est donc en kurde et en persan qu’il rĂ©dige des textes en ligne. Aujourd’hui, il va bien : il est dĂ©jĂ  bien intĂ©grĂ© et ses enfants sont en formation. Hakeem n'a plus besoin de soutien, au contraire, il est en train de rembourser l'aide sociale qu’il a perçue Ă  son arrivĂ©e.

Après son témoignage, nous avons pu lui poser beaucoup de questions. Hakeem a répondu à tout le monde. Madame Hagen a ensuite repris la parole pour développer avec nous divers aspects liés à la situation des personnes en exil. Elle a tout le temps fait le lien avec la Suisse en nous montrant ce qu'il faudrait faire.

Après la pause, nous avons jouĂ© Ă  deux jeux. Le premier qui portait sur le thème de la solidaritĂ© consistait Ă  simuler sur ordinateur, avec de l'argent, le comportement de la plupart des gens face aux taxes (piège des rationalitĂ©s). Dans le second, consacrĂ© Ă  la question de la responsabilitĂ©, nous avons dĂ» suspendre des pincettes. Nous avons Ă©tĂ© rĂ©partis en plusieurs groupes et, au dĂ©but, nous ne savions pas pourquoi on nous donnait ces pincettes. Nous avons simplement fait ce qu’on nous disait. Madame Hagen nous a ensuite expliquĂ© l’enjeu. Nous avons Ă©tĂ© très surpris et impressionnĂ©s !

La matinée était très bien organisée, les informations passionnantes, l'histoire de Hakeem épatante et nous avons appris beaucoup de choses sur le thème de la solidarité et de la responsabilité.

Merci beaucoup à la classe 3c et à Daniel Zahner pour le joli texte sur notre journée de projet!

Bildungsangebote fĂĽr Jugendliche

Offres pour les jeunes

Notre gamme d’offres de formation pour les jeunes couvre des thèmes complexes, tels que l’exil et l’asile, l’intégration et la solidarité d’une manière réaliste et avec des approches méthodologiques variées.