Restaurer les droits et les valeurs aux frontières de l’Europe

26 novembre 2021

L'Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) est cosignataire de la déclaration commune du Conseil européen sur les réfugiés et les exilés (ECRE) sur la situation en Biélorussie et à sa frontière avec l’Union européenne. Cette déclaration formule cinq revendications essentielles à la défense du droit d’asile, européen et international, actuellement menacés.

En rĂ©ponse Ă  la crise humanitaire aux frontières entre l’UE et la BiĂ©lorussie, de nombreuses ONG Ĺ“uvrant dans le domaine de l’asile et des droits humains ont cosignĂ© la dĂ©claration commune de l’ECRE. Elles appellent les instances europĂ©ennes Ă  rĂ©tablir les droits et les valeurs aux frontières de l’Europe. Dans ce sens, elles formulent les cinq revendications suivantes :

  • Garantir l’accès Ă  une procĂ©dure d’asile aux frontières : dĂ©poser une demande d’asile est un droit humain
  • Garantir l’accès et une assistance humanitaire aux personnes touchĂ©es
  • Retirer les lĂ©gislations nationales non conformes Ă  l’acquis de l’UE en matière d’asile
  • Contrer la rĂ©pression de la sociĂ©tĂ© civile, des mĂ©dias et des professionnel-le-s du droit et leur garantir un accès aux zones frontalières
  • Placer les normes en matière de droits humains et la transparence au cĹ“ur de la coopĂ©ration avec les États tiers, tout en respectant le droit de quitter un pays et le principe de non-refoulement

Vous pouvez consulter ici la dĂ©claration commune en dĂ©tails.