[Translate to Französich:]

Début des préparatifs de la Conférence internationale sur la réinstallation

24 février 2021

À partir d’aujourd’hui, environ 200 délégué-e-s se rassemblent pour la conférence préparatoire des ATCR (Consultations tripartites annuelles sur la réinstallation). La conférence ATCR est la plus grande conférence au monde sur le thème de la réinstallation et des voies d'accès complémentaires. En 2021, elle est présidée par le Secrétariat d'État aux migrations (SEM) et l'Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR).

La prĂ©-confĂ©rence du « Working Group on Resettlement (WGR) » (groupe de travail sur la rĂ©installation) est l’occasion d’un Ă©change de vues entre des reprĂ©sentant-e-s de diverses institutions gouvernementales, ONG, organisations internationales et organisations de dĂ©fense des rĂ©fugiĂ©-e-s. Outre la prĂ©paration de la confĂ©rence ATCR prĂ©vue pour la fin juin, le WGR traite plusieurs thèmes d’actualitĂ©. Les 200 participant-e-s se demanderont notamment comment poursuivre les activitĂ©s de rĂ©installation dans une pĂ©riode de crise telle que la pandĂ©mie actuelle. Il sera Ă©galement question du dĂ©veloppement de la « StratĂ©gie triennale (2019-2021) sur la rĂ©installation et les voies complĂ©mentaires d’admission Â». La stratĂ©gie triennale rĂ©sulte du Pacte mondial sur les rĂ©fugiĂ©s que l'AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale des Nations unies a adoptĂ© en 2018. Elle a pour but d’accroĂ®tre le nombre d'États participants et le contingent de places de rĂ©installation disponibles, afin d’élargir l'offre de voies d'accès complĂ©mentaires pour les rĂ©fugiĂ©-e-s.

Le WGR durera jusqu’au 2 mars. L'Organisation suisse d’aide aux rĂ©fugiĂ©s (OSAR) a activement pris part Ă  ses prĂ©paratifs. Elle a entre autres organisĂ© des rencontres avec des reprĂ©sentant-e-s de plusieurs ONG internationales dont elle dĂ©fend les intĂ©rĂŞts et relaie les prĂ©occupations Ă  la confĂ©rence prĂ©paratoire. Elle a Ă©galement participĂ© Ă  la sĂ©lection des confĂ©rencières et confĂ©renciers et modĂ©ratrices et modĂ©rateurs, afin de faire suffisamment entendre en particulier la voix des rĂ©fugiĂ©-e-s. L’OSAR prĂ©sidera le troisième jour de la confĂ©rence prĂ©paratoire. Sa directrice, Miriam Behrens, a prononcĂ© le discours suivant le jour de l’ouverture.

Une prise de position sur les voies d’accès sûres

Des voies d’accès sûres pour les réfugié-e-s constituent l’une des priorités thématiques de l’activité de l’OSAR durant l’année en cours. Dans une nouvelle prise de position, celle-ci démontre l’importance particulière que revêtent la réinstallation et les voies d’accès complémentaires pour une protection des réfugiés coordonnée sur le plan international et basée sur la solidarité. L’OSAR plaide en particulier pour un renforcement et une consolidation de l'engagement de la Suisse en matière de réinstallation. Il faut nettement augmenter les contingents de personnes réinstallées et étendre géographiquement les programmes, en prévoyant notamment l’admission de plus de groupes de réfugié-e-s en provenance des zones à risque, le long des itinéraires de fuite. Les programmes suisses de réinstallation devraient en outre répondre à des besoins de protection précis dans les régions en crise et prioriser les groupes de réfugiés les plus menacé-e-s. L’OSAR recommande de surcroît de développer durablement d’autres voies d’accès sûres, en facilitant par exemple les regroupements familiaux et l’obtention de visas humanitaires.

Suite du processus jusqu’à la conférence ATCR

Après le WGR, l’OSAR organisera plusieurs autres rencontres avec des ONG. Elles détermineront ensemble l'ordre du jour de l'ATCR et discuteront de la composition des groupes de travail thématiques. L’OSAR s’est également fixée pour objectif d’instaurer en Suisse un échange régulier avec des acteurs de la société civile et des ONG impliquées dans l’intégration des réfugié-e-s réinstallé-e-s. Ce, dans l’intention de profiter de leurs expériences et de les relayer à l’ATCR qui se tiendra probablement les 28 et 29 juin.

Compléments d’information sur l’ATCR

Des représentant-e-s des gouvernements et des ONG, ainsi que des acteurs internationaux, se rencontrent à l'ATCR depuis 1995 sous l’égide du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). La conférence ATCR favorise l’échange de vues au sujet de la réinstallation et, depuis quelques années, aussi au sujet des voies d’accès complémentaires. Elle tente de promouvoir des approches et des objectifs communs. La rencontre a lieu chaque année à Genève.

Qui protège les personnes réfugiées du froid et de l’exclusion ?

Aidez les personnes réfugiées en faisant un don.

Faire un don