L’OSAR, partenaire fiable des hautes écoles

10 septembre 2021

En tant qu’experte des questions d’asile et de migration, l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) collabore dorénavant avec une haute école pédagogique et une haute école spécialisée. Son but : soutenir les actuels et futurs professionnel-le-s qui travailleront avec des réfugié-e-s dans le secteur social, médical ou éducatif.

En Suisse allemande, l’OSAR participe au CAS « Bildung und Flucht » (« Education et Exil Â») proposĂ© par la Haute Ă©cole pĂ©dagogique de Schaffhouse (PHSH), en tant que partenaire de coopĂ©ration. L’objectif du CAS est de soutenir les professionnel-le-s qui accompagnent les enfants et jeunes rĂ©fugiĂ©-e-s dans leur intĂ©gration scolaire et leur participation Ă  la vie sociale. Au mois d’aoĂ»t 2022, l’OSAR interviendra dans le module 2 Â« Ermöglichen und Befähigen: Schulische Integration und soziale Teilhabe von Kindern und Jugendlichen mit Fluchterfahrung Â» (Permettre et responsabiliser : intĂ©gration scolaire et participation sociale des enfants et des jeunes rĂ©fugiĂ©s). Elle fera en outre appel Ă  Malik Qais Mehri, un collaborateur externe de ses projets formation, lors de la demi-journĂ©e qu’elle prendra en charge.

Le partenariat de coopération offre la possibilité à l’OSAR de donner son avis et faire des suggestions sur le concept et les intervenant-e-s, ainsi que de proposer des méthodes et des outils innovants, de sorte à ce qu’ils puissent être appliqués au contexte professionnel des participant-e-s.

Le CAS aura lieu du 12 mai 2022 au 29 septembre 2023. Pour s’inscrire : CAS Bildung und Flucht: Pädagogische Hochschule Schaffhausen (phsh.ch)

Une collaboration réussie avec la HESAV

En Suisse romande, l’OSAR a rĂ©cemment participĂ© Ă  un nouveau module d’enseignement intitulĂ© « Parcours Migratoires, SantĂ© et EquitĂ© : la personne migrante au cĹ“ur de la pratique professionnelle » lancĂ© par la Haute Ă©cole de santĂ© du canton de Vaud (HESAV). DispensĂ© sur six semaines, de mai Ă  juillet 2021, ce projet-pilote visait Ă  offrir aux Ă©tudiant-e-s en Bachelor de la HESAV une approche interdisciplinaire sur la prise en charge des personnes migrantes, d’en apprĂ©hender les dĂ©fis et les besoins spĂ©cifiques.

L’OSAR y a prĂ©sentĂ© trois modules - prĂ©parĂ©s sur mesure - afin de rĂ©pondre aux besoins des futurs professionnel-le-s de la santĂ© : un jeu de simulation sur les enjeux de l’exil suivi du tĂ©moignage d’un rĂ©fugiĂ©, une soirĂ©e d’information sur la Syrien, l’ÉrythrĂ©e, l’Éthiopie et le Soudan ainsi qu’un cours d’introduction sur les traumatismes dont sont victimes les personnes rĂ©fugiĂ©es.

Entre apports théoriques et cas pratiques, les participant-e-s ont apprécié l’offre enrichissante et diverse de l’OSAR. Fort de son succès, la collaboration avec la haute école spécialisée pourrait être reconduite en 2022.

Qui protège les personnes réfugiées du froid et de l’exclusion ?

Aidez les personnes réfugiées en faisant un don.

Faire un don